Rechercher

L'ALCHIMIE et les CLEFS du TESTAMENT


L'ALCHIMIE et les CLEFS du TESTAMENT


Code article: ISBN 2 905732 38 5






ALCHIMIE
ISBN N° 2 905732 38 5

Cet ouvrage fut édité pour la première fois en Janvier 2004 sous le titre de : "L’Alchimie et le Secret des Grands Arcanes", mais le stock a rapidement été épuisé. Il n’avait jamais été réimprimé depuis. La première édition était exclusivement réservée à nos lectrices et lecteurs attitrés.

Même si vous ne connaissez encore rien de l’Alchimie, tout ce que vous devez en savoir est inclus dans cet ouvrage, qui vaut à lui seul (avec les textes Alchimiques inédits ou très rares qu’il contient), tous les anciens ouvrages d’Alchimie réunis. Et plus encore.

Ce livre renferme en effet une somme de révélations que nul n’avait jamais pu obtenir jusqu’alors en la matière EN UN SEUL LIVRE ! Et plus encore, car vous y trouverez des données historiques plus élaborées sur certains Alchimistes, avec la véritable histoire de Nicolas Flamel, et celle d’Alchimistes moins connus. Étayée par DES PREUVES EFFECTIVES DE TRANSMUTATION :
 
- Au 1er siècle, Apollonius de Tyane découvrit une crypte secrète dont l’entrée était cachée sous le socle d’une statue d’Hermès. Outre la fameuse "Table d’Émeraude" (l’un des premiers textes alchimiques connus), il y trouva un livre d’Hermès révélant "Le Secret de la Création" et le moyen de faire la Pierre Philosophale. L’intégralité de ces documents, (très rares), sont inclus dans le présent ouvrage.

- Le 4 décembre 1334, le pape Jean XXII, auteur d’un ouvrage alchimique intitulé "Ars transmutatoria", mourut nonagénaire en laissant derrière lui, dans les caves de son palais, dix-huit millions de florins d’or en monnaie frappée et la valeur de sept millions de pierres précieuses, de vases d’église, d’objets sacrés et de mobilier, ainsi que 200 lingots d’or de un quintal chacun !

    - En 1580 l’électeur Auguste de Saxe, très connu pour avoir réalisé plusieurs fois des transmutations de ses propres mains, laissa derrière lui dix-sept millions de rixdales !

    - La "Ruelle de l’Or", dans l’enceinte du château de Prague abritait jadis les Alchimistes qui étaient admis à la cour sous la "protection" de Rodolphe II, qui a lui-même opéré des transmutations. En 1680, soit 68 ans après son décès, on a retrouvé dans le trésor de cet Empereur d’Allemagne quatre-vingt-quatre quintaux d’or et soixante quintaux d’argent !

   - Le Duc Christian Eisenberg frappait quant à lui de la monnaie en pièces d’or pour commémorer les succès de ses projections. Ces pièces ont été frappées entre 1682 et 1685. Elles comportent de superbes dessins, symboles, et devises alchimiques, qui ont été reproduits et répertoriés dans le catalogue de Wilhelm Ernst Tentzel ("Saxonia numismatica". Francfort, 1714)

   - En 1605, Saint Vincent de Paul fut blessé et fait prisonnier à la suite d’un abordage en mer par des pirates. Il fut ensuite vendu comme esclave à Tunis, sa captivité dura deux ans. Entre temps, il fut racheté par un vieil Alchimiste, médecin de profession, duquel il devint l’assistant (et l’ami). Il effectua avec lui de nombreuses transmutations de plomb et de mercure en Or. (Témoignage de Saint Vincent de Paul lui-même). Avant de mourir, le vieil Alchimiste lui révéla tous ses secrets. Vincent de Paul (de son propre aveu), initiera à son tour le Cardinal Montario, Vice-Légat Pontifical, qui l’avait accueilli dès son retour en France, après son évasion. Secrets que le Cardinal lui avoua alors avoir en vain cherché pendant toute sa vie ! (Révélation de ce que l’on a voulu nous cacher. Documents escamotés mais toujours existants sur les exploits Alchimiques de St Vincent de Paul, etc...)

Exclusivité des éditions OSSMI : Ce livre renferme LES CLEFS DU TESTAMENT, de Victor Philothéos. Un texte Alchimique absolument inédit à ce jour !

Mais qui est donc Philothéos ?
À cet égard, nous devons vous faire part de l’événement extraordinaire qui était survenu à cette époque, courant 2003 :

Parmi nos lecteurs, il s’en trouvait un, (des plus anciens), qui, sans que nous le sachions, s’avéra avoir été un Alchimiste authentique :

Lors d’un appel téléphonique, (courant 2003, que nous n’avions d’ailleurs pas vraiment pris au sérieux), celui-ci prétendait s’appeler "Philothéos", arguant que le livre d’Alchimie que nous étions en train de rédiger (sur lequel il nous questionnait), tombait à point nommé du fait qu’il était justement en train de rédiger un testament en notre faveur ? Dans une lettre qu’il nous a envoyé par la suite, (toujours courant 2003), cela peu de temps avant son décès, il nous disait avoir été interpellé par nos tous premiers ouvrages dès leur parution, (entre autres "Le Grand-Oeuvre et l’Allégorie Alchimique de Nostradamus"), et nous avouait les avoir tous achetés par l’entremise d’un intermédiaire. Cela afin de demeurer à jamais dans l’anonymat. Il nous affirmait en outre avoir légué tous nos livres à son unique descendant. (À charge pour lui d’acquérir ensuite nos nouvelles parutions).

Or effectivement, avant de mourir, ce mystérieux personnage a fait de nous, (du présent Auteur et de ses lecteurs d’alors), les légataires exclusifs d’une foule de documents contenant des révélations époustouflantes, et d’un TESTAMENT renfermant sous forme d’énigmes le secret de la Pierre Philosophale ! Ledit testament étant strictement réservé à nos seuls lecteurs et lectrices assidus. Mais le paquet qu’il nous a fait parvenir, (en Septembre 2003), contenait également un manuscrit de son cru, intitulé "Les Clefs du Testament", lequel s’avéra être l’un des plus formidables textes alchimiques que nous n’avions nous-même jamais lus auparavant. Ce précieux manuscrit est dès lors inclus dans le présent ouvrage :

Étant donné le caractère absolument inédit des archives qu’il nous a communiquées, et des révélations inouïes que renferme ce manuscrit, tous ces documents ont dès lors été insérés dans la nouvelle édition cet ouvrage, intitulé désormais : "L’ALCHIMIE et Les Clefs du Testament, de Philothéos". Cela conformément à sa volonté, et selon ses propres instructions.

Outre le "Compendium Hermétique" qu’il renferme, cet ouvrage constitue dès lors une Œuvre des plus complètes en la matière, jamais réalisée à ce jour. Le précieux manuscrit de Philothéos, inclus dans ce livre, renfermant de surcroît toutes les clefs de l’Alchimie opératoire, ainsi que le secret des énigmes contenues dans son fameux testament.

Ledit testament étant nominatif, et réservé uniquement à nos lecteurs attitrés, il n’a plus été communiqué depuis. Or, conformément à la volonté de feu Philothéos, nous remettrons désormais une copie de ce testament au format PDF à tout lecteur qui aura commandé cet ouvrage et qui en fera la demande expresse par Email. (Celui-ci  fait 20 Pages en format 21 X 29,7 cm avec ses documents annexes)


DÉCLARATIONS de Philothéos (extraits)
 
Je soussigné : Victor Philothéos, certifie léguer tous les documents inclus sous l’enveloppe cachetée, inhérente à mon testament, à Monsieur Vincent Derkaoui et à chacun de ses lecteurs ou lectrices qui seront nominés par ses soins, lesquels pourront en retirer copie auprès de lui selon les conditions ci-dessous énoncées, qui concernent également le légataire principal sus-nommé :

À vous, très chers co-adeptes, enfants de l’Art et de la Gnose.
Je vous fais légataires de mon testament, afin que refleurissent les Roses d’Antan.

À cet instant, où je rédige mon testament, si je vous révélais mon âge, vous auriez peine à le croire. Je vais cependant vous donner des indications qui peuvent permettre à tout Alchimiste authentique de le savoir, ce que nul d’entre eux n’a jamais révélé de manière aussi claire et précise.

J’ai commencé à user de la "Médecine" à l’âge de 39 ans et n’en paraît actuellement que 60.

En parfaite santé et encore plein de vigueur jusqu’à l’an dernier, un accident a occasionné dans mon organisme des lésions dont les séquelles semblent aujourd’hui irréversibles, et à l’égard desquelles la chirurgie semble impuissante malgré son acharnement. Ma dernière compagne étant décédée lors de cet accident, et ayant pour ma part assez vécu, je renonce maintenant à toute nouvelle tentative de transplantation, préférant transiter au plus vite vers une nouvelle étape de ma vie.

Ayant d’autre part lu tous les ouvrages que M. Vincent Derkaoui à produit depuis un quart de siècle (j’ai pu bénéficier de ses manuscrits originaux de 1978), j’ai décidé d’en faire le légataire exclusif de mon secret, à charge pour lui, (s’il le désire, bien que cela soit mon vœu le plus cher), d’en faire bénéficier ses lecteurs et lectrices à l’exclusion de toute autre personne, et de leur communiquer copie de mon testament en même temps que la publication de son prochain ouvrage, dont il m’a amplement parlé.

 Si M. Derkaoui accepte d’assumer ce que je lui ai demandé, il devra inclure dans cet ouvrage : D’une part mon manuscrit intitulé “Les Clefs du Testament”, et d’autre part certains secrets complémentaires, inhérents à l’Alchimie. En effet, le fait de révéler clairement tous ces secrets dans un seul dossier, lequel pourrait tomber entre les mains de n’importe qui, constituerait un sacrilège, (que je frôle déjà dans mon seul testament).

Les copies dudit testament devront être limitées aux seuls légataires privilégiés nominés par ses soins. Ces derniers pourront dès lors en acquérir une copie en même temps que son ouvrage. MON TESTAMENT NE DEVRA ENSUITE JAMAIS PLUS ÊTRE PROPOSÉ À QUICONQUE ! Je laisse le soin à M. Derkaoui d’en choisir judicieusement les destinataires. Auxquels je vais apporter ici certaines précisions, qui pourront entre autres leur faire connaître mon âge réel :

On a beaucoup épilogué sur le fait que la Pierre Philosophale (en l’occurrence l’Élixir), -dont on a largement exagéré les vertus-, avait le pouvoir de transformer un vieillard chargé par le poids des ans en un jeune homme ou une jeune fille pleins de vitalité, et de prolonger la vie jusqu’à un âge canonique tout en restant indéfiniment très jeune.

Bien que ledit Élixir surpasse de beaucoup les vertus de la DHEA et du Viagra réunis (sans les désagréments), son action a cependant certaines limites assez précises, conformément à ce qui suit :

Dans un premier temps, l’action de l’Élixir a pour effet d’éliminer toutes les toxines de l’organisme par voie urinaire et intestinale, ainsi que par une transpiration très abondante, dont l’odeur est parfois nauséabonde. Cela ne dure que quelques jours, excédant rarement un mois complet, selon votre état. Par la suite, votre sueur elle-même n’a quasiment plus d’odeur, si ce n’est celle d’un jeune adolescent.

Parallèlement, l’Élixir rétablit le bon fonctionnement de votre organisme et revitalise toutes vos cellules, lesquelles se reproduisent ensuite quasiment intactes, leur duplication ne subissant alors qu’un affaiblissement linéaire fortement amoindri, (de 2 à 5 fois moindre que la normale, selon les personnes et leur état actuel, ce qui est énorme), mais cela sans pour autant augmenter le nombre de duplications cellulaires autorisé par votre code génétique, lequel est programmé dès la naissance selon chaque individu, sans ne jamais pouvoir être dépassé. Ce qui se traduit en conséquence de la manière suivante :

Si vous avez entre vingt et trente ans, l’effet de rajeunissement, à proprement parler, sera assez peu remarquable. Mais si vous poursuivez le traitement, à cet âge-là vous ne vieillirez alors que d’une année tous les 3 à 5 ans. Si vous avez entre 30 ans et 80 ans, ou plus, l’effet sera d’autant plus important que vous êtes avancé en âge, vous ne continuerez ensuite à vieillir que de un an que tous les 3 ans. (Si votre état général est déficient, il faut y rajouter le temps que vous mettrez à vous rétablir).

En fait, sauf décès accidentel (ou autre fait entraînant une mort violente), l’être humain est normalement conçu pour vivre assez jeune et en bonne santé jusqu’à un âge qui n’est limité que par le nombre de duplications cellulaires génétiquement autorisé. Ceci étant loin d’être effectif, les Alchimistes attribuent ce “défaut” de la nature (auquel certains animaux ne sont pas soumis), au fait que l’homme subit lui-même les contrecoups de son "fonctionnement" psychologique, ainsi que de ses abus ou excès en tous genres. Mais par-dessus tout au fait qu’il lui appartient d’être assez sage pour découvrir par lui-même les Secrets de la Création. Il ne sera cependant pas pour autant dispensé de vieillir, (ni de mourir), demeurant ainsi conscient de ce rappel à l’ordre des choses, qui épargne à l’Initié (comme au mortel), d’avoir à s’égarer en spéculant de façon dérisoire dans les domaines exclusivement matériels. Quant à la transmutation des métaux en Or, elle ne sert initialement que de test préalable pour mesurer la puissance de la Pierre.

 C’est donc maintenant à votre tour, comme Jason et les Argonautes, de voguer vers cette fameuse aventure de la conquête de la Toison d’Or, car je vais vous expliquer ce qu’est l’alchimie, très exactement, et vous en révéler tous les secrets, sans en omettre aucun. Cependant, il vous appartiendra ensuite d’en réunir toutes les clefs...

(Selon ses précédentes confidences, la mort de Philothéos  serait donc survenue à l’âge de 144 ans, alors qu’il n’en paraissait que 60. Ce qui est très jeune pour un alchimiste).

Note de l’auteur : Votre ATTENTION SVP : Les livres d’Alchimie, quels qu’ils soient, enseignent l’une des sciences d’Hermès dite : "Phylosophie Hermétique". En aucun cas, aucun de ces ouvrages ne révéle complètement en clair certains détails inhérents à la procédure de l’élaboration du "Grand Oeuvre", ou réalisation de la Pierre Philosophale(Du moins dans un même ouvrage, ce qui n’est pas tout à fait le cas ici, où l’ouvrage est plus complet et explicite). De plus, ladite "panacée universelle" n’est pas réparatrice à 100% : Aucune lésion irréversible ni aucune maladie ou séquelle gravissime ne peuvent être guéries. Et encore faut-il consacrer une longue étude et de nombreux essais en la matière pour espérer réaliser ledit Grand Œuvre Alchimique. La plupart y ayant travaillé toute leur vie sans y aboutir. Si vous voulez simplement rajeunir, il dirigez-vous plutôt vers la chirurgie esthétique.

En revanche, si vous souhaitez réellement connaître certains secrets de la "phylosophie hermétique", cet ouvrage vient à point : Car l’Alchimie constitue la science d’Hermès par excellence. C’est pourquoi elle est présentée sous le sceau du Caducée Hermétique.

Si vous commandez "l’ALCHIMIE et LES CLEFS DU TESTAMENT", vous pouvez demander par Email à recevoir ledit Testament de Philothéos. Un mot de passe vous sera alors communiqué pour pouvoir le télécharger immédiatement au format PDF :
 Mail Testament




€ 33.00





Quantité